Le Secrétaire Général, l’homme de l’ombre..

Tous les patrons de PME ont une définition à peu près standard du DAF : « C’est la personne qui s’occupe des chiffres et des dossiers administratifs… ». Costume ou tailleur gris, calculatrice à la main, regard sérieux…

Nombreux patrons d’entreprises aimeraient en avoir un pour les décharger de leur charge de travail non productive, rendue obligatoire par la complexification de l’économie. Et il y a beaucoup de Directeurs Administratif et Financier externes disponibles sur le marché qui peuvent du jour au lendemain améliorer le fonctionnement d’une petite entreprise quelques jours par mois.

Ce n’est cependant  peut-être pas ce qu’ils devraient rechercher en priorité.

 

Car la fonction DAF est avant tout basée sur une culture et une expérience autour des aspects « financiers » des entreprises : Comptabilité, reporting, systèmes comptables, procédures formalisées, Fiscalité, Banque, etc.

Or, dans les PME, ces sujets sont souvent simples et traitables très rapidement… La mission purement « Financière » dans une entreprise de vingt personnes réalisant quelques Millions d’Euros ne représente que la partie apparente de l’iceberg. Sous la partie émergée, ce qui va vraiment apporter une plus-value à l’Entrepreneur, c’est un Secrétaire Général, un terme qui commence à apparaître de plus en plus souvent dans les entreprises.

Mais quelle est la différence entre un DAF et un Secrétaire Général ?

 

Un Secrétaire Général additionne les compétences de DAF à une capacité à gérer l’ensemble des problématiques fonctionnelles de l’entreprise avec une posture et une « hauteur » égale à celle de l’Entrepreneur. C’est cette posture qui lui permet d’être un véritable Business Partner (selon la terminologie à la mode) ou « Bras droit » (selon une terminologie plus XXème siècle).

En partenaire de l’Entrepreneur, le Secrétaire Général, souvent dans l’ombre, appréhende toutes les variables de l’entreprise, observe l’entrepreneur en activité et le conseille avec un regard extérieur, une écoute objective et analysante et une expérience issue de plusieurs années de gestion d’entreprise au plus haut niveau.

Au-delà de l’administration et de l’organisation, le Secrétaire Général se projette dans la vision de développement de l’entrepreneur et l’enrichit d’analyses du marché, de mesures des risques et opportunités et d’une vision des forces et faiblesses internes.

Pour chaque décision opérationnelle conséquente, un ensemble de tâches fonctionnelles doivent être traitées et un Secrétaire Général, qui s’en occupe totalement, libère l‘entrepreneur pour qu’il puisse mettre en œuvre sa création de valeur.

Dans des Start-Ups, TPE ou PME, cet apport peut être essentiel pour le succès commercial. Avec un Secrétaire Général externalisé, l’entrepreneur peut se donner les moyens de mettre en œuvre ses idées, sa vision et son dynamisme à un coût qui sera plus que compensé par les plus-values générées.